Des voix venues d’outre-tombe

Il arrive parfois, au cours de recherches, que je tombe sur des archives peu communes pour ne pas dire exceptionnelles. En voici quelques-unes.

La British Library

La recherche sur les prisonniers de guerre demande de fouiller dans divers inventaires de diverses archives et bibliothèques.

C’est dans la British Library que se trouvaient 7 enregistrements sonores réalisés à Quedlinburg (Allemagne) les 14 et 15 juin 1917 par Wilhelm Doegen. Le but était visiblement d’enregistrer les accents de Britanniques provenant de diverses régions du Royaume-Uni pour le compte de la Berliner Phonographische Kommission. Rien d’étonnant lorsque nous savons que Wilhelm Doegen était ethnologue.

Mais, se pose la question de la présence de Britanniques à Quedlinburg en 1917. Bien sûr, la piste des prisonniers de guerre est très forte d’autant que ce Wilhelm Doegen est celui qui publia en 1921 Kriegsgefangene Völker1, ouvrage fournissant notamment de nombreux chiffres sur les prisonniers de guerre.

Qui a été enregistré ?

Pour s’assurer qu’il s’agissait bien des voix de prisonniers, il suffisait, à l’aide des éléments fournis, de réaliser quelques recherches.

Le premier est Frederick Eccles , né en 1898 à Aslacton dans le Norfolk. Soldat, il fut capturé le 24 août 1914 à Etreux et envoyé au camp de Quedlinburg où il résida jusqu’à son transfert dans le camp de Gardelegen en novembre 19172. Pour l’entendre, cliquez ici.

Le second est Thomas Finnie , né en 1882 à Bathgate, en Écosse. Cordonnier de métier, il fut capturé à Mons et envoyé au camp de Merseburg. Il en fut transféré en mars 1916 vers le camp de Quedlinburg2. Pour l’entendre, cliquez ici.

Le troisième est Edward Doyle , né en 1889 à Wexford, en Irlande. Dans le civil, travaillant pour la marine marchande, il fut capturé le 20 octobre 1914 à La Bassée et envoyé au camp de Quedlinburg où il résida jusqu’à son transfert dans le camp de Gardelegen en novembre 19172. Pour l’entendre, cliquez ici.

Le quatrième est David MacAteer , né en 1884 à Dungannon, en Irlande. Journaliste de profession, il fut capturé le 24 octobre 1914 à Anvers et envoyé au camp de Quedlinburg où il résida jusqu’à son transfert dans le camp de Gardelegen en novembre 19172. Pour l’entendre cliquez ici.

Le cinquième est Archibald Cochrane , né en 1881 à Gordon, en Écosse. Soldat, il fut capturé le 22 octobre 1914 à Langemark et envoyé au camp de Göttingen. En février 1916 il est recensé dans le camp de Dülmen puis Munster et Sennelager en juillet 1916 avant de rejoindre le camp de Gardelegen dans la foulée. Nous ignorons quand il fut transféré dans le camp de Quedlinburg2. Pour l’entendre, cliquez ici.

Le sixième est John Johnston , né en 1896 à Glasgow, en Écosse. Comptable de métier, il fut capturé le 20 octobre 1914 à La Bassée et envoyé au camp de Merseburg. Il en fut transféré en mars 1916 vers le camp de Quedlinburg2. Pour l’entendre, cliquez ici.

Et enfin, le septième et dernier est John Critchlow , né en 1885 à Nuneaton, dans le Warwickshire. Cultivateur de profession, il fut capturé à Ypern et envoyé au camp de Wittenberg. Il en fut transféré en décembre 1916 vers le camp de Quedlinburg2. Pour l’entendre, cliquez ici.

Cette vérification a permis de confirmer que les Britanniques enregistrés en 1917 étaient bien des prisonniers alors internés dans le camp de Quedlinburg.

Wilhelm Doegen (à droite) tenant de la main gauche la tête d’un prisonnier et de l’autre le texte à lire, lors d’un enregistrement en octobre 1916 dans le camp de Wahn. Source : Humboldt-Universität zu Berlin, Institut für Musikwissenschaft und Medienwissenschaft, Lautarchiv

En quoi consistent ces enregistrements ?

Rien d’extraordinaire ici. Wilhelm Doegen leur a simplement demandé de lire des extraits de la Bible comme le passage de la parabole du fils prodigue.

Ces enregistrements ne nous apprennent donc rien de spécial sur la vie dans le camp.

Il existe d’autres bandes sonores de ce type, notamment de prisonniers français, conservées au Staatliche Museen zu Berlin, dans la collection “Königlich Preußische Phonographische Kommission” ou à l’université Humboldt. Par exemple, dans la vidéo ci-dessous, on peut entendre un béarnais chantant “Ma Bergère” qui fut enregistré en 1916.

Ces archives sonores ne sont malheureusement pas toutes disponibles en ligne et demandent un déplacement en Allemagne. Mais peut-être seront-elles toutes mises en ligne dans un proche avenir.

Si elles ne nous donnent pas d’éléments sur la vie dans les camps de la Grande Guerre, elles permettent en revanche de se faire une idée des accents des prisonniers, de leur manière de parler ou encore de ce qu’ils chantaient. Il est ainsi possible de s’imaginer la “bande-son” qui pouvait être celle des camps de prisonniers de la Première Guerre mondiale.

Pour citer cet article: Davye Cesbron, "Des voix venues d’outre-tombe," in Prisonniers durant la Grande Guerre (1914-1918), 05/04/2022, https://prisonniers.hypotheses.org/2136.
  1. DOEGEN Wilhelm et KAPPSTEIN Theodor, 1921, Kriegsgefangene Völker. Berlin, 263 p. []
  2. Source : fiche CICR. [] [] [] [] [] [] []

Davye Cesbron

Spécialiste des camp de prisonniers de la Grande Guerre en Allemagne. Recherches sur le camp de Quedlinburg commencées en 2004. Actuellement en 2e année de préparation au diplôme de l'EHESS à Paris, son sujet porte sur le journal du camp de prisonniers de Quedlinburg durant la Grande Guerre : Le Tuyau, sous la direction de Stéphane Audoin-Rouzeau en alliant histoire et archéologie. Elle est licenciée de l'université Toulouse Jean-Jaurès en archéologie. De plus, elle travaille en collaboration avec l'historien allemand Thomas Wozniak sur les relations entre allemandes et prisonniers de la Grande Guerre en Allemagne. Elle publie le site http://www.camp-de-quedlinburg.fr .

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search